Donna Autunno-Inverno 11: arrivano le Nomadi Glamour!

WINTER NOMAD LADIES Les fourrures en peau de mouton et de lapin habillent une reine pendant sa migration dans les grands espaces lointains du Nord. Comme autant de reflets merveilleux sur les glaces, les métaux et les pierres s’insèrent sur les manteaux, leur conférant mouvement et légèreté. Des échos tribaux, mais toujours d’une féminité extrême.

Une fourrure repensée en termes technologiques et des imprimés sur les cuirs, les doudounes, les robes en soie sont le signe d’une contamination contemporaine et métropolitaine.

En contraste avec les volumes des manteaux, les robes en chiffon se font remarquer par leur fluidité. Les robes en velours, élégantes et sexy, s’illuminent de lurex qui crée des trames décoratives, raffinées, séduisantes comme des encens exotiques.

Les jacquards et les brocarts sont toujours en lurex pour les robes droites en jersey. Le voyage est long et les mélanges de cultures se multiplient. Le gilet en fourrure, ou en peau de chèvre à poil long, se porte avec des colliers tribaux qui évoquent un rêve de danse grunge autour de bûchers au crépuscule. Patrizia Pepe habille également ses nomades glamour de vestes au poil bouclé ou long, en alpaga, laine vierge, cachemire et mohair, parmi les crépitements d’un feu de bois. Autour du cou, on enroule des foulards et des keffiehs. Sur les sacs, entre des cordons rustiques, se balancent des borderies métalliques, des médailles oxydées, des plumes et des queues de fourrure, faisant écho au rythme hypnotique des tambours. Sur une taille haute, on boucle des ceintures aux boucles bijou. Le gris, le rose, les verts, le bleu, le noir et le jaune moutarde créent une palette chromatique naturelle, ponctuée de touches de rouge, de vert et de camel dans les détails qui parcourent les pièces. La coupe des manteaux en laine reste nette et minimale.

Des classiques Patrizia Pepe revisités avec des mélanges inédits de gris et de beige. Un mix de tissus donne vie à des pièces double fonction d’une construction complexe : les chemises et les lainages longs deviennent des robes parfaites pour le jour et la nuit. Les mailles s’allient au satin et au crêpe georgette, satinées et retravaillées, pour des pièces sophistiquées à l’effet drapé. Le soir, des pierres antiques s’incrustent sur de micro-vestes hyper glamour. Des talons vertigineux affirment l’âme métropolitaine de la collection. Les accessoires gardent leur statut d’objets cultes. Les papillons et les mouches en pierreries cristallisées et traitées avec de la résine, qui étaient déjà des must de la saison précédente, sont retravaillés avec de nouveaux traitements glitter et adoptent des couleurs d’automne, comme autant de fossiles précieux conservés dans l’ambre.

Les jeans ont également fait l’objet d’une attention particulière, que ce soit dans les matériaux ou dans le soin quasi couture apporté aux détails, aux finitions et aux délavages. Une collection d’esprit nomade, où la migration devient synonyme d’exploration et de recherche d’un nouveau langage du luxe.

Share This Post

10 Comments

  1. morena - 13/06/2011

    Bei capi………….però…………………tutta quella pelliccia…………….mmmmmmmmmmmm

  2. stella - 16/06/2011

    l’ultimo capo è proprio il mio stile….. ma tutto quello che si è visto è stupendoooo…..

  3. LAURA - 18/06/2011

    BELLISSIMI CAPI…. ADORO IL NERO…. E ADORO LE PELLICCE…. MANCA FORSE QUALCHE LUCCICHIO?!!!!

  4. SaraLove - 22/06/2011

    si bellissima! adoro i colori ed adoro questo stile un pò nomade metropolitana con il nero, i montoni e le pellicce! Belli gli abitin dalle forme fluide in seta stampata… spero che in negozio ci sia anke qualcosina di paiettes e luccicoso magari sul cipria!

  5. elena - 29/06/2011

    fantastici…l’ultimo abito è meraviglioso

  6. daniela - 20/07/2011

    tutto bellissimo…ma come al solito sicuramente carissimoooo

  7. elisabetta nucci - 24/07/2011

    concordo…qualche luccichio in più soprattutto d’inverno non guasterebbe! però tutto bellissimo! secondo me la pelliccia è eco…spero!

  8. patrizia - 17/08/2011

    bellissimi capi molto raffinati e allo stesso tempo un po nomade mi piace molto

  9. Valeria - 31/08/2011

    davvero belli… senza tutta quella pelliccia però andrebbero anche meglio…
    MENO PELLI VERE… PIù KG SULLE PELLI DELLE MODELLE.. che sono quelle tipe anoressiche ? mamma mia..

    • LaKarlo - 09/09/2011

      Ciao Valeria, Grazie per il tuo commento.
      La nostra posizione riguardo al’uso di pellami e spiegata qui.
      Se avrai anche voglia di visitare a fondo la nostra Collezione, potrai scoprire anche capi realizzati con materiali ecologici, o se vuoi maggiori informazioni sulla provenienza dei pellami che utilizziamo siamo a tua disposizione all’indirizzo info@patriziapepe.com.
      Riguardo alle modelle puoi trovare la nostra opinione qui.

Leave a reply