La collection printemps-été pour la première fois en avant-première !

Patrizia Pepe présente pour la première fois, en avant-première et en même temps que les défilés milanais, sa collection printemps-été 2012 : LUXURY GONE BAD! La marque entend ainsi affirmer sa personnalité et son style au même rythme que les tendances les plus innovantes et la recherche la plus glamour. Vous pouvez regarder l’extrait du défilé jusqu’à la fin septembre sur le site officiel de Patrizia Pepe. Nous vous dévoilons ici les idées de style qui ont inspiré la Collection… Le luxe découvre les aspérités de son âme… Sali, éraflé par des ongles rock, il trace des parcours d’élégance inédits et électrisants.

Le raffinement dans la construction et les motifs géométriques art-déco des années 30 sont contaminés par l’esthétique glam des stars du rock des années 70, créant un personnage de diva volant en jet privé entre Londres et Ibiza. Des foulards, comme récupérés dans les malles des voyageuses de luxe, deviennent des robes à la construction volontairement imparfaite. Les imprimés élégants sont traités et vieillis avec une irrévérence rock.

Des tapis en jacquard fournissent l’architecture de vestes brodées, aux tons raffinés, dont la ligne propre est bousculée par l’application de chaînes et de longues franges. Des gammes de couleurs naturelles (rose, gris, beige, blancs, sable, eau, marrons) sont interrompus et électrisés par des fulgurances chromatiques fluo (vert acide, bleu survolté).

L’âme minimaliste et classique de Patrizia Pepe est reconçue et s’enrichit de détails nouveaux, avec des touches précieuses. Des flocons sur les pantalons, des pantalons de motards perforés. Des vestes en jersey déconstruites, qui se font gilets grâce à un effet tricoté. De la dentelle sur le col des trenchs en nylon. Le glamour est asymétrique, et se joue également sur l’opposition entre les volumes. Des pièces d’une linéarité extrême à l’avant révèlent à l’arrière des lignes imprévues, ovales et très fluides. Des bustiers précieux dominent robes et jupons. Sur la lingerie, la dentelle et le satin transparent s’accentuent de strass, pour des soutien-gorges à porter avec désinvolture même sous les vestes. Des fermetures éclair en évidence sur les robes, en cuivre clair, soulignent une personnalité énergique et volontaire. Les volumes s’adoucissent : plissés, soie, shantung. Les jerseys ultra-légers, la viscose et le chiffon donnent de l’espace.

Les longueurs des jupes et des robes ne connaissent plus de juste milieu : elles sont courtes ou longues. Une féminité sexy et sauvage se pavane dans des espaces amples et flottants. Les éléments rock et art déco se mixent à une nonchalance aristocratique : des fils de paillettes et de jais noir sur les robes du soir se réclament des peintures géométriques de Klimt. En dégradé, grâce à la superposition des tissus, les mêmes paillettes créent un ensemble optique scintillant et disco. Pour ce qui est du denim, on retrouve des délavages bleach, effet vieilli, des superpositions de tissu, des toiles dans l’esprit des années 70 pour des modèles destroy ou pattes d’eph’. Des volumes fluides. Du côté des cuirs : des pantalons en daim, des chemises et des shorts à lacets. Le perfecto classique est interprété en mode luxueux avec des manches amples et évasées. Des vestes en cuir perforé, embellies de clous et de fleurs en cuir. Des pantalons en cuir stretch ou imprimé python lamé, façon serpent sur les manteaux. Jouez l’impact avec les accessoires. Lacets tressés de cuir, chaînes embellies au crochet sur des sacs au cuir doux. Fermetures éclair et tirettes bijoux sur des modèles épurés. Une avalanche de franges, des micro-sacs en métal. Des sandales perchées sur des talons vertigineux ou plates, avec des franges de chaînes et des fleurs de cuir. Des foulards imprimés, des ceintures cloutées. Coraux, coquillages et cristaux se font bijoux. Des pulsations glamour pour un nouveau concept du luxe, au rythme du classicisme et de l’instinct rock.

Share This Post

10 Comments

  1. cavour quattordici - 18/09/2011

    non vediamo l’ora che arrivi la prossima estate,bellissima!

  2. The Fashion Commentator - 19/09/2011

    Splendida la collana in corallo abbinata alle trasparenze e le leggerezze della seta rosa pallido. Bella anche la giacca bianca con le frangette dorate sugli orli dall’effetto non finito. ;)

  3. Emanuela - 21/09/2011

    …femminile e raffinata!

  4. Manuela - 23/09/2011

    I’abito azzuro riporta alla mente i colori di Capri della
    Costa d’Amalfi insomma i luoghi estivi più glamour.
    Complimenti assaggo di una collezione meravigliosa.

  5. barbara - 24/09/2011

    splendido l’abito morbido lungo. . .come sempre patrizia pepe splendida!

  6. luana saviano - 26/09/2011

    abito strepitoso nel colore e nella linea

  7. nadia - 30/09/2011

    strepitosa anteprima..finalmente un po di classe..

  8. Lucia - 25/11/2011

    femminilità al primo posto… bei colori

  9. Federica - 25/11/2011

    L’abito azzurro lungo e’ di una bellezza incredibile..! Bravissimi!!

Leave a reply